L’Émergence

Publication du Réseau Tara Canada (Québec)      Bulletin de janvier/février 2008


Vous recevez ce Bulletin parce que vous vous êtes abonné au Bulletin « L’Émergence »


 

Les bénévoles du Réseau Tara Canada (Québec)

vous souhaitent de Joyeuses Pâques !


Appel aux médias

« Même s'ils n'en font rien savoir au public, les médias du monde entier connaissent cette information sous toutes ses coutures. Parmi leurs responsables, nombreux sont ceux qui ont rencontré Maitreya et l'ont entendu parler, même s'ils gardent eux-mêmes le silence. »

 

Extrait de l’article du Maître, Partage international, janvier/février 2008

 (voir l’article complet  plus loin)


 

Prochaines conférences de Benjamin Creme

 

Le 23 février 2008 à Barcelone, Espagne

Le 29 mars 2008 à Paris, France

  

(voir plus bas pour des informations plus précises)


 

Nos prochaines conférences au Québec

http://taraquebec.org/ac-conferences.html

Le jeudi 10 avril 2008 à Montréal, Québec

 

Conférences lors des Salons

 

(voir plus bas pour des informations plus précises)


 

Nous serons présents aux

Salons Santé, Beauté et Mieux-être et au Salon Harmonie

 

à Sherbrooke, les 12 et 13 avril 2008

à Hull, les 19 et 20 avril 2008

à Joliette, les 27 et 28 avril 2008

à Trois-Rivières, les 20 et 21 septembre 2008

à Montréal, les 31 octobre et 1er et 2 novembre 2008

à Québec, les 22 et 23 novembre 2008

 

Nous animerons des kiosques lors de ces salons et y présenterons des conférences. Notez ces dates dans votre agenda et venez nous y visiter ! 

http://taraquebec.org/ac-kiosques.html

(Visitez notre site régulièrement pour être au courant des derniers développements)


 

Conférences, salons et programmes de radio en Europe

Visitez http://www.source77.net/agenda/index.html  

(Visitez ce site régulièrement pour être au courant des derniers développements)


Le Grand Service a appelé Maitreya, une nouvelle fois, dans l’arène de la vie quotidienne et c’est avec joie qu’il a répondu à cet appel. Servez à ses côtés et changez le monde. Il ne peut y parvenir seul car, comme il l’a affirmé, ses mains sont liées par la Loi. Son émergence une fois accomplie servira de signal pour pousser à l’action ceux qui attendent en coulisse. Ses paroles résonneront dans le monde entier, encourageant les hommes à affirmer leur droit à la vie et à abandonner pour toujours l’attitude séparatrice du passé. Debout désormais à ses côtés à l’avant-garde du changement, ajoutez votre voix à la clameur qui réclame justice et vérité.

Le Maître de Benjamin Creme, Le tournant


L’article du Maître du numéro de janvier/février 2008 de la revue Partage international

Appel aux médias

par le Maître --, par l’entremise de Benjamin Creme

 

Depuis de longues années les hommes attendent, non sans impatience, la preuve que Maitreya existe véritablement et accomplit son travail parmi nous. Il est difficile de comprendre pourquoi leurs doutes ont la vie si dure, étant donné les immenses transformations dont nous avons été témoins dans le monde et qui chaque fois ont fait l'objet d'une prédiction de Maitreya, transmise au public et aux principaux médias. Qu'est-ce qui fait donc obstacle à l'acceptation — même à titre d'hypothèse — du fait qu'un événement si bénéfique se soit produit ?

 

Même s'ils n'en font rien savoir au public, les médias du monde entier connaissent cette information sous toutes ses coutures. Parmi leurs responsables, nombreux sont ceux qui ont rencontré Maitreya et l'ont entendu parler, même s'ils gardent eux-mêmes le silence.

 

L'obstacle de la peur

 

Pourquoi doit-il en être ainsi ? Qu'est ce qui entrave l'annonce publique de cette heureuse nouvelle ? Le problème, pour l'essentiel, tient à la peur : peur du ridicule, peur de n'être pas cru ; peur de perdre son statut professionnel ou sa situation ; peur de s'être leurré d'une manière ou d'une autre, de ne pas avoir véritablement fait l'expérience de ce qu'on a pourtant vu et entendu. Dès lors, le plus facile est de laisser de côté cette expérience et de s'en remettre à Maitreya lui-même — s'il existe vraiment — pour se manifester et montrer au monde la réalité de sa présence.

 

Cette attitude, pour logique qu'elle paraisse à ceux qui attendent ainsi en silence, traduit une piètre compréhension des lois qui gouvernent l'apparition d'un avatar de l'envergure de Maitreya.

 

Nombreux sont les instructeurs dignes de ce nom qui entrent dans notre vie, font ce qu'ils ont à faire, et ne causent guère de remous à la surface des pensées et des actions humaines. Il est rare qu'ils aient besoin qu'on leur prépare la voie. Maitreya, toutefois, est l'Instructeur mondial, chef de la Hiérarchie, et il entend remplir ce rôle pendant tout le prochain cycle mondial. Son impact sur l'humanité défie l'imagination. Sa venue est un événement d'importance capitale qui nécessite une vraie préparation, et doit être convenablement présenté aux hommes de toutes conditions.

 

Le rôle des médias

 

Les grands médias sont dans la position idéale pour faire connaître aux hommes ce qui se passe véritablement à notre époque. C'est vers eux que se tournent les multitudes qui ont soif de vérité, de savoir et d'espoir, pour obtenir des informations et, souvent, pour trouver leur chemin. Il incombe aux hommes et femmes de bonne volonté qui ont des responsabilités dans le monde médiatique de se mettre au courant, si nécessaire, des informations touchant à l'Émergence, et de servir le public en les lui présentant avec sérieux. Ils verront alors Maitreya apparaître au grand jour, prêt à nous montrer à tous comment restaurer l'équilibre du monde.

 Partage international, janvier/février 2008


Une interview radiophonique de Benjamin Creme en région parisienne le 27 mars 2008

 

Benjamin Creme accordera une interview en direct à Radio Ici et Maintenant, le samedi 27 mars 2008, de 17 h 30 à 19 h. Cette station diffuse sur Internet et émet sur 95.2 FM en région parisienne. Cette interview précédera la conférence que donnera Benjamin Creme à Paris le samedi 29 mars 2008 à 15h00 à l’Espace Charenton. (Voir l’image du carton d’invitation qui suit)

 


 

CONFERENCE de BENJAMIN CREME

B. Creme

les Maîtres de Sagesse
et la Transformation du Monde

Samedi 29 mars 2008 à 15 h

ESPACE CHARENTON
5 rue Théodore Hamont - Paris 12e

M° Porte de Charenton à 100 m

Entrée gratuite pour les professionnels de l'information sur présentation de leur carte de presse

Confrontée à de nombreux défis, l’humanité devra bientôt faire des choix décisifs. Des Etres d’une envergure exceptionnelle, les Maîtres de Sagesse, sont d’ores et déjà dans le monde pour l’y aider.

LA VOIE DANS LAQUELLE NOUS SOMMES ENGAGÉS mène au chaos social et à la dévastation de l’environnement. Une autre voie est possible qui, si nous la choisissons, conduira à la satisfaction des besoins fondamentaux de tous les hommes et au rétablissement de l’équilibre écologique.

L'HUMANITÉ N'EST PAS SEULE. En cette époque charnière, les Maîtres de Sagesse sont dans le monde pour nous aider à emprunter cette nouvelle direction. « Frères aînés » de l’humanité, ils ont parcouru avant nous le sentier de l’évolution et nous guideront vers une civilisation de partage et de fraternité, où l’être humain connaîtra un accomplissement sans précédent.

BENJAMIN CREME, CONFÉRENCIER INTERNATIONAL, est aussi l’auteur de nombreux ouvrages et le rédacteur en chef de la revue Partage international. Les informations qu’il nous présente sont le fruit de son expérience et de ses contacts avec l’un des Maîtres de Sagesse.

www.partageinternational.org

Participation aux frais: 10 euros - Pas de réservations
La conférence sera traduite de l'anglais et se terminera vers 19 h.
Le conférencier et les organisateurs sont bénévoles.

Une méditation de transmission en présence de Benjamin Creme aura lieu le dimanche dans la même salle : informations données lors de la conférence.


 LA VOIX DU PEUPLE

Joignez-vous à la marche pour la paix le 15 mars 2008

Le 15 mars 2008, des marches pour la paix se dérouleront dans le monde entier. Ce jour-là, le mouvement  Le monde entier contre la guerre  marquera le cinquième anniversaire de l'invasion de l'Irak. Ces manifestations sont coordonnées par la Conférence internationale pour la paix qui a rassemblé à Londres, en décembre 2007, 1 200 délégués venus de 26 pays pour débattre de stratégies futures.

Les organisateurs demandent aux personnes de toutes couches sociales et de toutes opinions politiques de se réunir dans cette immense démonstration de la puissance du peuple et de réclamer – selon le groupe anti-guerre Answer (Réponse) basé aux États-unis : « La création d'un puissant mouvement de base qui serait essentiel pour mettre fin à la guerre en Irak et pour modifier une orientation politique globale qui mène à un désastre grandissant. »

La coalition britannique Stop the War s'attend à une participation massive, avec des marches dans le monde entier « de Washington à Beyrouth, de Sydney à Séoul. Nous avons l'intention de montrer à nos dirigeants qu'une majorité écrasante, dans le monde entier, désire voir finir ces guerres immorales et irresponsables. »

La guerre en Irak est actuellement la deuxième plus longue guerre de l'histoire des États-unis et a coûté la vie à 4 000 soldats américains et à plus d'un million d'Irakiens.

Tandis que de nombreux organisateurs réclament le retrait des troupes d'Irak et d'Afghanistan et condamnent toute invasion future de l'Iran, bien des manifestants profiteront du 15 mars pour réclamer la fin de toutes les guerres et exiger la paix et la justice dans le monde.

Le Maître de Benjamin Creme considère ce mouvement grandissant du pouvoir du peuple comme « l'événement politique le plus important de notre époque » . Dans un article, La voix de Maitreya, il a écrit : « Joignez votre voix à toutes celles qui, haut et fort, réclament la paix et la justice, et prenez conscience de votre place dans l'Histoire. Un monde nouveau est en train de prendre forme, qui nécessite la participation de tous : chacun a son rôle à jouer dans cette vaste entreprise, et nul ne doit se sentir trop jeune ou trop âgé pour formuler ses aspirations à voix haute.

Bientôt, Maitreya lui-même focalisera cette revendication d'un nouveau mode de vie, mettant tout le poids de sa vision et de son expérience au service des hommes qui demandent justice et paix. »

Dans le monde entier, de nombreux collaborateurs de Partage international défileront avec des pancartes réclamant le partage comme seule solution à la justice et à la paix.

[ Source : www.stopwar.org ]

Manifestation mondiale contre la détérioration climatique

Au cours de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique, qui s'est déroulée à Bali, du 3 au 14 décembre 2007, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues à travers le monde pour exiger des actes. Le 8 décembre, journée d'Action mondiale, des manifestations se sont déroulées dans 86 pays. En voici quelques exemples :

Autriche – Extinction des lumières pendant cinq minutes à 20 h. Cette action bénéficia d'une publicité médiatique et eut un effet mesurable sur le réseau électrique autrichien.

Belgique – A Bruxelles, 4 000 personnes ont défilé, comme dans de nombreuses autres villes dans le monde.

Bolivie – Ateliers d'éducation populaire, plantations d'arbres et défilés.

Bulgarie – Projection d'un film à Sofia.

Canada – Parmi trente évènements répertoriés, 3 000 personnes ont défilé à Toronto et 600 à Vancouver.

Chine – Environ 1 000 étudiants de 24 universités se sont réunis avec pour mot d'ordre commun : « Un kilowatt économisé, c'est un avenir moins chaud. »

Costa Rica – A Santa Ana, des étudiants ont remis au président Oscar Arias des lettres d'enfants de 40 écoles primaires, avant de rejoindre une Marche pour le climat, et de distribuer des prospectus relatifs à ce problème.

États-unis – D'une côte à l'autre, des manifestants ont demandé que les représentants des États signent l'Acte pour la sauvegarde du climat, des fermiers manifestant en compagnie de militants pour l'environnement en faveur d'une législation sur l'énergie efficace et la protection de leur genre de vie. Des expositions expliquaient clairement ces problèmes aux habitants. Des manifestants du Michigan ont exposé d'immenses pancartes sur les plages du Lac Érié afin d'attirer l'attention sur le rétrécissement des Grands Lacs. A New York, des manifestants ont bravé l'ouragan pour distribuer des centaines de lettres au Congrès, réclamant une action radicale pour réduire l'utilisation de l'énergie des États-unis.

Grèce – 6 000 marcheurs à Athènes, qui avaient souffert de feux de forêts catastrophiques peu de temps auparavant.

Inde – Plus de 1 000 personnes ont manifesté à Delhi, 400 à Bhopal, parmi des centaines d'autres évènements à travers le pays. A Bangalore, plus d'un millier de volontaires de Greenpeace Inde ont brandi des pancartes portant des slogans tels que « Le changement climatique n'a pas de limites », dans les tribunes, lors du match de cricket Inde-Pakistan.

Ouganda – 2 000 personnes ont manifesté dans les rues de la capitale Kampala.

Philippines – A Quezon City, grande participation à la Parade des énergies renouvelables.

[Source : The Independent, G.-B.]


 

Tournées de Benjamin Creme en 2008 (à venir)

 

Toutes les conférences sont en anglais. Des traductions sont réalisées en direct pour les pays non anglophones.

 

ESPAGNE

Barcelone

Conférence : 23 février 2008

Transmission : 24 février 2008

Renseignements : tél. 0034935891968

 

FRANCE

Paris

Conférence : 29 mars 2008

Transmission : 30 mars 2008

Renseignements : 01 42 50 71 56


Questions - réponses de Benjamin Creme dans la revue Partage international janvier/février 2008 (extraits)


 

Benjamin Creme traite, dans cette rubrique, toutes questions ayant trait aux activités de Maitreya et de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, ainsi qu’aux enseignements de la Sagesse éternelle, auxquelles il n’a pas répondu dans ses livres. Benjamin Creme ne souhaite pas se poser en arbitre de l’au­thenticité de l’activité et des communications des autres groupes. Veuillez donc vous abstenir de poser des questions sur ces sujets.

Les questions doivent être adressées à : Share Internatio­nal/Questions, PO Box 36-77, London NW5 IRU, G.-B.

 

Q. Certains scientifiques affirment que planter des arbres pour lutter contre le changement climatique est une perte de temps, car la plupart des forêts n'ont pas un effet général sur la température du globe ; et celles qui sont le plus éloignées de l'équateur pourraient en fait aggraver le réchauffement climatique. Chaque fois que je voyage en avion, je choisis de donner une contribution à un projet d'implantation d'arbres pour compenser les émissions de carbone. Ceci est-il une perte de temps ?

R. D'après mes informations, cette affirmation « scientifique » est erronée. Les forêts équatoriales ont effectivement le plus grand pouvoir d'absorption du carbone, mais les forêts partout dans le monde ont au moins un pouvoir d'absorption de 30 % de dioxyde de carbone qu'elles échangent contre un pourcentage similaire d'oxygène.

 

Q. J'ai lu dans l'un de vos ouvrages que la fusion nucléaire est sans danger et qu'elle produira une énergie illimitée. Dans combien de temps les scientifiques pourront-ils la pratiquer sur une échelle suffisamment grande pour que le monde entier en bénéficie ?

R. Il existe plusieurs approches à la fusion nucléaire et quelques progrès ont été réalisés par des scientifiques isolés pour développer ce processus. Cependant il existe une manière simple qui n'a pas encore été découverte : utiliser un simple isotope de l'eau, qui est disponible partout. Si la volonté était là, et si une fraction des milliards dépensés pour les réacteurs de fission nucléaire étaient consacrés à cette tâche, il ne faudrait pas longtemps pour que la fusion nucléaire devienne accessible partout. L'existence persistante de la bombe nucléaire fait que les hommes politiques et les scientifiques persévèrent dans leur usage erroné de la fission atomique. Ils ont peur d'être dépassés dans une « course » nucléaire.

 

Q. Combien d'années faudra-t-il avant que les scientifiques parviennent à produire de l'énergie à partir du soleil ?

R. Les frères de l'espace travaillent actuellement en association avec notre Hiérarchie pour préparer ce que Maitreya désigne sous le nom de technologie de la lumière. Ceci présuppose un monde en paix, où la guerre sera une chose appartenant au passé, abandonnée à jamais. Ce n'est qu'à ce moment-là que l'on pourra installer en toute sécurité des forces extrêmement puissantes qui pourraient sinon être mal utilisées. Je dirais dans un délai de dix ou vingt ans, probablement plutôt vingt ans.

 

Q. Vaut-il la peine de faire toutes ces petites choses, comme, par exemple, ne pas utiliser trop d'eau, éteindre les lumières, utiliser des ampoules particulières, ou est-ce simplement une façon d'éviter de s'attaquer à l'ensemble du problème ?

R. Le vrai problème est global et il doit être traité à partir d'un accord mondial visant à réduire de manière drastique nos demandes sur les ressources de la planète. Les nations développées, en particulier, devront simplifier leur manière de vivre. Ceci pourrait s'avérer difficile pour de nombreuses personnes. Commencer de la manière que vous suggérez est une bonne façon de s'entraîner au jour le jour. Considérez ce genre de mesures comme un bon entraînement pour l'avenir.

 

Q. Le recyclage des déchets aide-t-il réellement à lutter contre le changement climatique ? Certains experts disent que le recyclage des déchets consomme plus d'énergie que leur incinération.

R. Le but du recyclage est de faire des économies sur l'usage des ressources fondamentales et c'est donc dans la plupart des cas la manière d'agir la moins destructrice pour la planète.

 

Q. [1] Est-ce un fondamentaliste qui a assassiné Benazir Bhutto ? [2] Musharaf devrait-il démissionner ? [3] Mme Bhutto a-t-elle surestimé sa popularité au Pakistan ?

R. [1] Oui. [2] S'il le faisait, il y aurait encore davantage de chaos au Pakistan. [3] Oui. Elle était intrépide et elle a peut-être surestimé l'effet que ferait son retour au Pakistan.

 

Q. De plus en plus d'élections semblent être contestées dans différentes parties du monde. [1] Cela signifie-t-il que de nombreuses élections sont truquées ? [2] Cela montre-t-il également l'incapacité de la politique, telle que nous la connaissons aujourd'hui, à répondre aux besoins réels des gens ? [3] Est-ce que la politique de partis a fini son temps ?

R. [1] Oui, et dans des pays majeurs qui s'offusquent vivement de la « fraude » dans les pays en développement. [2] Oui. [3] Oui. Les gens veulent avant tout voir leurs besoins satisfaits.

 

Q. De nombreuses personnes considèrent l'Evangile de la paix de Jésus-Christ du disciple Jean comme un ouvrage de valeur très inspirant. On dit qu'il s'agit d'un fragment de manuscrits en araméen provenant de la bibliothèque du Vatican, et datant du 1er siècle. Le texte complet est maintenant publié sous le titre l'Évangile des Esséniens. [1] Quand fut-il écrit ? [2] Pourriez-vous nous donner votre avis sur les pratiques de guérison décrites dans l'Évangile de la paix (comme jeûner, manger des aliments crus « vivants » et nettoyer le colon) et nous dire si l'on peut les utiliser de manière profitable aujourd'hui ?

R. [1] Au II e siècle. [2] Tout ceci a été largement incorporé dans les régimes de santé et les pratiques modernes.

 

Q. Une tempête de glace et de neige a frappé le Midwest des États-unis au début décembre 2006, provoquant la mort de dix-neuf personnes (4 décembre 2006) et des centaines de milliers de personnes ont été privées d'électricité pendant plusieurs jours. Cette tempête a-t-elle une origine karmique et si oui, laquelle ?

R. Non. Il s'agit d'un phénomène naturel.


Quelques personnalités et leurs rayons

(Partage international, janvier/février 2008)

 

On se souviendra que la structure de rayons d’un individu et son point d’évolution, publiés dans la revue Partage international, sont donnés par le Maître de Benjamin Creme. Le niveau d’évolution se situe entre 1 et 5 et correspond aux initiations correspondantes reçues. On devient un Maître de Sagesse lorsqu’on a passé la 5e initiation.

 

A : âme; P : personnalité; M : corps mental; As : corps as­tral ; Ph : corps physique; NE : niveau d'évolution. Le chiffre entre parenthèses représente le sous-rayon.

 

Benazir Bhutto (1953-2007), ex premier ministre (Pakistan)

 A: 1 ; P : 6 (6); M: 3 (7); As: 6 (6); Ph: 7 (3). NE : 1,6

 

Sir Edmund Hillary (1919-2008), alpiniste et explorateur néo-zélandais

A: 2 ; P : 6 (2); M: 1 (6); As: 4 (6); Ph: 7 (3). NE : 1,3

 

Karlheinz Stockhausen (1928-2007), compositeur allemand

A : 4 ; P : 4 (7) ; M : 7 (3) ; As : 6 (4) ; Ph : 7 (3). NE : 1,6

 


 

La méditation de Transmission

 

La Transmission est une forme de méditation de groupe ayant pour objet de transmettre des énergies spirituelles, au bénéfice de l’humanité. Il s’agit d’un acte de service, qui s’effectue en coo­pération avec les Maîtres de Sagesse. Les Maîtres de Sagesse sont les êtres éclairés qui nous ont précédés sur le chemin de l’évolution. Ils ont atteint un degré d’évolution spirituelle tel que, de notre point de vue, ce sont des êtres parfaits. Ils servent le Plan d’évolution, travaillant avec de grands flux d’énergies qu’ils équilibrent et dirigent dans le monde selon les nécessités. Ils font ainsi progresser l’humanité sur le sentier de l’évolution, puisque c’est grâce au stimulus de ces énergies que toute vie évolue. Certaines énergies spirituelles sont d’une puissance telle qu’elles doivent être réduites en intensité pour que l’humanité puisse les assimiler. Le but des groupes de transmission est pré­cisément de réduire l’intensité de ces énergies. Ainsi ces groupes agissent-ils comme des « transformateurs ».

On trouvera quelques recommandations, utiles et simples, sur la manière de conduire une Transmission dans le livre de Benjamin Creme : la Transmission, une méditation pour le nouvel âge.

Il existe des groupes de transmission actifs, ouverts à tous, dans de nombreux pays. Aucune participation financière n’est demandée.

Pour des informations sur la méditation de transmission :

http://partageinternational.org/decouvrir/14_4-groupes.php


ABONNEMENT À La revue Partage International


Vous abonner à la revue Partage international www.partageinternational.org constitue aussi un excellent moyen d’être au courant des dernières nouvelles sur l’Émergence de Maitreya, de lire 10 fois l’an un article du Maître de Benjamin Creme, ainsi que des articles de collaborateurs de la revue portant sur des sujets chers au cœur de Maitreya, comme le partage, la justice, la paix dans le monde.

 

La revue Partage international est depuis janvier 2002 une traduction intégrale de la revue en anglais Share International, et du même format de 8½ x 11 pouces.

 

Chacun des liens qui suivent ouvriront une deuxième fenêtre avec un bon de commande pré-adressé que vous pourrez imprimer et compléter ensuite à la main. Pour les commandes en France, une possibilité d'achat par carte bancaire vous est aussi offerte.

Commande pour la Belgique cliquez ICI :

Commande pour la France cliquez ICI :

Commande pour la Suisse cliquez ICI :

Commande pour tous les Autres pays cliquez ICI :

 


 

Inscrivez-vous au bulletin de nouvelles de la revue Partage international

 

Visitez http://partageinternational.org  et inscrivez-vous au bas du menu.

 


DIFFUSEZ le Bulletin de nouvelles GRATUIT PAR COURRIEL, L’Émergence

 

Si vous avez des amis(es) qui montrent un intérêt pour les sujets spirituels et qui ont accès à un courrier élec­tronique (email), vous pou­vez leur transmettre ce bulletin par courriel (email), les invitant à le parcourir, et s’ils le désirent à s’inscrire.

 

Pour recevoir notre bulle­tin de nouvelles  « L’ÉMERGENCE »  par courriel (email) dix fois l’an, et vous joindre à plus de 600 inscrits, allez à

http://taraquebec.org/inscription.htm

 


Réseau Tara Canada (Québec)

C.P. 156, Succursale Ahuntsic
Montréal, (Québec) H3L 3N7

Téléphone sans frais  1-888-886-tara (8272)

Envoi d’un courrier : http://taraquebec.org/phorm/forme1.htm
Site Internet au Québec : http://taraquebec.org   

Site francophone international : http://partageinternational.org

Sites en 20 autres langues : http://taraquebec.org/langues.html


Vous recevez ce Bulletin parce que vous vous êtes abonné au Bulletin « Émergence »

Pour vous désabonner allez à  http://taraquebec.org/inscription.htm