L’Émergence

Publication du Réseau Tara Canada (Québec)      Bulletin de juin 2005


Vous recevez ce Bulletin parce que vous vous êtes abonné à http://taraquebec.org/inscription.htm

Pour vous désabonner cliquez sur le lien qui précède


Prochaines conférences de Benjamin Creme

 

Le 12 juillet 2005 à Londres, Grande-Bretagne

Le 30 juillet 2005 à New York, Etats-Unis

Le 8 août 2005 à Los Angeles, Etats-Unis

Le 14 août 2005 à San Francisco, Etats-Unis

Le 8 septembre 2005 à Londres, Grande-Bretagne

(voir plus bas pour des informations plus précises)

 


Prochaines conférences à Montréal

 

Le jeudi 21 juillet 2005 à 19 h 30 : Le retour des Maîtres de Sagesse et de l’Instructeur mondial

Le jeudi 28 juillet 2005 à 19 h 30 : La méditation de Transmission, une méditation de groupe au service de l’humanité

(voir plus bas pour des informations plus précises)


L’héritage de l’homme

Quand les choses se seront un peu calmées sur la scène mondiale, c’est un tableau du plus grand intérêt qui s’offrira au regard des observateurs perspicaces. La situation qui se fera jour sera, à bien des égards, contraire à la manière dont beaucoup aujourd’hui se la représentent avec appréhension. Il est vrai qu’il existe nombre de divisions et de tensions dangereuses, dont le traitement nécessitera beaucoup d’attention et de clairvoyance ; nombreux sont aussi les problèmes qui défient l’entendement humain, et dont la résolution passera par une approche entièrement nouvelle qui à ce jour fait défaut. Parallèlement toutefois, l’on voit maints signes de progrès et de prise de conscience de la part des hommes, […]

 

Extrait de l’article du Maître de juin 2005, inclus plus bas.


Benjamin Creme à Paris

Plus de cinq cents personnes ont assisté à la conférence de Benjamin Creme, à Paris, le samedi 16 avril, dont environ soixante-dix pour cent pour la première fois. Le lendemain, plus de trois cents personnes ont participé à la méditation de transmission. Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que Maitreya était présent à la conférence sous les traits d’un « homme ordinaire ».

Message de Maitreya

Benjamin Creme a été interviewé sur Radio Ici et Maintenant à Paris, le 14 avril, et à la fin de cette interview Maitreya a donné une bénédiction et adressé un message réconfortant :

« Merci à vous tous qui vous intéressez à l’Emergence, et m’allégez la tâche.

C’est ainsi que le monde, dans toutes ses manifestations, sera graduellement changé en mieux. J’ai le cœur léger, et rempli du bonheur que vous éprouvez à l’écoute de ce message. Gardez-le en vous, laissez-le vous guider et bientôt vous me verrez.

Mes bénédictions s’écoulent vers vous tous. »


 

Conférences de Benjamin Creme en 2005 (partiel)

 

Toutes les conférences sont en anglais. Des traductions sont réalisées en direct pour les pays non anglophones.

GRANDE-BRETAGNE

Londres :

Les conférences publiques y sont données à Friends House, 173/177 Euston Road, London NW1 (en face de la Station Euston).

Horaire conférences: 19 h à 21h30 (portes 18h30)

Renseignements: Share International, PO Box 3677, London NW5 1RU. Tél. 0044-207-482-1113; Fax. 0044-207-267-2881

Prochaine conférence : le 12 juillet et le 8 septembre 2005

Entrée libre.

ETATS-UNIS 

New York : conférence le 30 juillet 2005. Transmission le 31. Tél.  212-665-9959 ou 718-951-7295. 

Los Angeles : conférence le 8 août. Transmission le 10 août. Tél.  818-785-6300. 

San Francisco : conférence le 14 août. Transmission le 16 août. Tél. 510-841-3738. 

Séminaire de Transmission du 19 au 21 août. Tél.  510-841-3738


Conférences à Montréal

À Montréal, : UQAM, 315, rue Sainte-Catherine Est, Pavillon Sciences de la gestion, salle R-R120, métro Berri-UQAM

- jeudi le 21 juillet 2005, 19 h 30 : Le retour des Maîtres de Sagesse et de l’Instructeur mondial

Cette conférence sera consacrée au plus grand événement de l'Histoire : le retour dans le monde des Maîtres de Sagesse, ces hommes qui ont réalisé pleinement leur potentiel spirituel. Depuis la fin de l'Atlantide, il y a 98 000 ans, ils s'étaient retirés dans les régions les plus reculées de la planète, et ce n'est qu'au XIXe siècle que leur existence a commencé à être révélée au public, pour le préparer à leur retour.

Les Maîtres reviennent aujourd'hui dans le monde moderne avec à leur tête Maitreya, l'Instructeur mondial, pour nous conduire hors du marasme actuel, et nous inspirer la création d'une nouvelle civilisation où règneront la justice et la liberté, et où l'être humain connaîtra un accomplissement sans précédant.

Entrée gratuite

Pour information :
Montréal : (514) 384-1921
Ligne sans frais : (877) 384-1921

À Montréal, : UQAM, 315, rue Sainte-Catherine Est, Pavillon Sciences de la gestion, salle R-R120, métro Berri-UQAM

- jeudi le 28 juillet 2005, 19 h 30 La Méditation de Transmission : une méditation de groupe au service de l'humanité

Nombre de personnes cherchent actuellement une voie de service. La méditation de Transmission constitue précisément une puissante forme de service, simple et efficace. Elle produit des résultats remarquables pour la planète, et stimule l'évolution personnelle de ceux qui la pratiquent.

La Transmission est une méditation de groupe qui s'effectue en coopération avec les Maîtres de Sagesse. Le groupe agit comme « transformateur », réduisant l'intensité des énergies spirituelles afin de les rendre plus facilement utilisables par l'humanité.

Cette activité est non confessionnelle, entièrement compatible avec toute autre pratique religieuse ou spirituelle. Plusieurs centaines de groupes travaillent déjà de cette manière dans le monde.

Entrée gratuite
Pour information :
Montréal : (514) 384-1921
Ligne sans frais : (877) 384-1921

 Visitez régulièrement notre site http://taraquebec.org/ac-conferences.html  pour connaître les développements à ce sujet.


Exposition photographique à Montréal :

Les réflexions urbaines, un phénomène mystérieux : les croix de lumière

 

Depuis 1997, plusieurs personnes ont remarqué des reflets lumineux ayant l'apparence de cercles marqués d'un X au centre. L'éditeur en chef de Share International,  Benjamin Creme, considère ce phénomène comme un signe non religieux. Les cercles seraient la signature d'Êtres ayant acquis un niveau de conscience supérieur à celui de l'être humain.

 

Cette exposition rassemble des photos de cercles de lumière provenant de plusieurs parties du monde, en autre des États-Unis. d'Allemagne, de Suède, de Norvège, de Slovénie et du Canada.

 

Date et lieu : du 1er au 31 juillet 2005 au St-Viateur Bagel & Café, 1127 Mont-Royal Est

Date et lieu : du 1er au 31 août 2005 au Mousse Café, 2522, rue Beaubien Est

 

Visitez régulièrement notre site pour connaître les dates et les lieux des autres expositions à

http://taraquebec.org/ac-expositions.html ou téléphonez au secrétariat au (514) 384-1921

 

 

         


Le site Internet québécois « Le retour des Maîtres et de l’Instructeur mondial » présente un nouveau « look »

Ce site Internet québécois a été restructuré et son contenu ajusté. Sa présentation graphique a été modifiée mais n’a pas encore atteint sa forme finale. Vous êtes invités à le visiter régulièrement à l’adresse http://partageinternational.org . Inscrivez cette adresse dans vos favoris.


Un coût élevé en vies humaines

«  Dans le monde, des hommes, des femmes et des petits enfants n’ont même pas le minimum nécessaire pour survivre ; ils s’entassent dans les villes de nombre des pays les plus pauvres du monde. Ce crime me remplit de honte. Mes frères, comment pouvez-vous regarder ces gens mourir sous vos yeux et vous considérer comme des hommes ?  Mon dessein est de les sauver d’une famine certaine et d’une mort inutile. Mon dessein est de vous montrer que la solution, pour venir à bout de vos problèmes, est d’écouter à nouveau la véritable voix de Dieu à l’intérieur de votre cœur, et de partager les ressources de ce monde des plus fertile avec vos frères et sœurs où qu’ils soient. » Maitreya, message n° 11

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que durant le mois d’avril 2005, 680 000 personnes sont mortes inutilement de faim et de la pauvreté.


L’article du Maître du numéro de juin 2005 de la revue Partage international

L’héritage de l’homme

par le Maître --, à travers Benjamin Creme

Le Maître est un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n’est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.

Quand les choses se seront un peu calmées sur la scène mondiale, c’est un tableau du plus grand intérêt qui s’offrira au regard des observateurs perspicaces. La situation qui se fera jour sera, à bien des égards, contraire à la manière dont beaucoup aujourd’hui se la représentent avec appréhension. Il est vrai qu’il existe nombre de divisions et de tensions dangereuses, dont le traitement nécessitera beaucoup d’attention et de clairvoyance ; nombreux sont aussi les problèmes qui défient l’entendement humain, et dont la résolution passera par une approche entièrement nouvelle qui à ce jour fait défaut. Parallèlement toutefois, l’on voit maints signes de progrès et de prise de conscience de la part des hommes, maintes situations où ils font preuve d’une sagesse et d’une maturité nouvelles en abordant les difficultés et les incertitudes présentes. Le panorama qu’offre la vie n’est pas unidimensionnel ni plat, mais constitue plutôt une arène sans cesse changeante où des événements de nature différente se produisent simultanément à de multiples  niveaux,  et  dans  des  directions  diverses.

Ainsi, il est nécessaire d’observer les tendances générales et les principaux courants d’une époque, pour comprendre ce qui s’y passe véritablement. Lorsqu’on a accès à cette compréhension, l’on voit d’un autre œil la  scène  mondiale  actuelle  et  l’avenir  qui  s’y  façonne.

Les plus grandes possibilités

Nous sommes persuadés que cet avenir, loin de confirmer les craintes de tant d’hommes, leur offrira les plus grandes possibilités de progrès et de développement de la conscience qu’ils aient jamais pu apprécier à l’échelle de toute la race humaine. Rien de comparable à l’opportunité à venir ne leur a jamais été présenté. Jamais un aussi grand nombre d’entre eux n’ont été prêts à bénéficier de cette ère de félicité. Jamais, nous qui sommes vos Frères aînés, nous n’avons été si certains du dénouement, ni si fermes dans notre résolution de travailler avec les hommes et de les aider de toutes  les manières  qui  s’offrent  à   nous.

Un cœur léger

Nous abordons notre tâche sinon avec légèreté, du moins d’un cœur léger et enthousiaste, alors que nous entrons dans votre vie pour enseigner et pour soigner. Nous vous invitons à prêter attention à nos paroles et à œuvrer avec nous, en votre faveur. De la sorte, vous ferez moins d’erreurs et éviterez plus facilement les impasses. Ainsi le travail de reconstruction sera-t-il sûr et sans entrave, ainsi les hommes pourront-ils prendre place à nos côtés pour apprendre les arts de la  paix  et  de  l’amour.

Ce n’est pas seulement pour vous guider que nous rentrons dans votre vie, mais pour franchir une étape dans notre propre évolution ; toutefois, nous consacrerons l’essentiel de nos efforts à aider les hommes à surmonter les difficultés et les erreurs du passé, et à tirer le meilleur parti des opportunités qui leur seront présentées au cours de cette nouvelle ère. Nous avons toute confiance que de leur côté ils se révéleront, en tant qu’élèves, à la fois doués et réceptifs ; que la lumière de connaissance et de sagesse que nous apportons trouvera un écho dans leur esprit et dans leur cœur ; que quand la justice aura amené dans son sillage une paix bénie, les hommes pénétreront à nouveau les vérités des temps anciens et verront que toute l’humanité est une, maintenant et à jamais ; et que, dans cet élan, ils transformeront vite et joyeusement la texture de la vie sur Terre en cette vision brillante que  nous  savons  être  l’héritage  de  l’homme


Le G8 et la remise de la dette africaine : la machine de l’OMC tue les initiatives (extraits)

F. A. Zagbayou - Gnamien Yao *
Abidjan

 

Publié sur le Web le 16 juin 2005 par Fraternité Matin (Abidjan)

 

A un mois du sommet du G8 à Gleneagles (Ecosse), les ministres des Finances des pays riches ont annoncé samedi à Londres un accord qu'ils ont qualifié d'"historique" portant sur l'effacement immédiat de la dette multilatérale de 18 pays pauvres, pour un montant de 40 milliards de dollars. Mais ils n'ont pas réussi à s'entendre sur un autre objectif affiché de la Grande Bretagne, qui préside cette année le G 8 : un doublement à 100 milliards de dollars par an de l'aide internationale au développement. L'attention du G8 a été exclusivement portée sur la dette multilatérale due à la Banque mondiale, à la Banque africaine de développement et au Fonds monétaire international. Depuis 1975 jusqu'au sommet de juillet prochain en Ecosse, les pays du G8 trouvent à travers les rencontres des chefs d'Etat et de gouvernement, l'occasion de réfléchir ensemble, de façon informelle, aux questions posées par la mondialisation et d'apporter des réponses à la mesure des responsabilités qui découlent de leur rôle dans l'économie internationale. Mais pourquoi ces pays, qui pour la plupart ont tiré les fondements de leur développement de leurs colonies et des relations commerciales qu'ils ont avec les pays du tiers monde ont-ils subitement éprouvé le besoin de se mettre ensemble pour discuter de façon informelle des questions économiques internationales du moment? Quel était donc le contexte économique du moment et pourquoi seulement à partir de 1975, le Président français Valery Giscard d'Estaing a-t-il décidé d'inviter les dirigeants de l'Allemagne, des Etats-Unis, du Japon, du Royaume-Uni ainsi que de l'Italie à une réunion au Château de Rambouillet, près de Paris ? Il faut dire que ce qui va devenir le G7 en 1976 avec l'intégration du Canada puis le G8 avec l'entrée officielle de la Russie lors du sommet de Birmingham en 1998, naît dans un contexte international particulier : l'explosion du système monétaire international en 1973, suivie du premier choc pétrolier de 1973/1974.

 

Ces deux événements majeurs ont sérieusement ébranlé l'économie mondiale. L'origine du G8 repose sur la volonté des grandes puissances de maîtriser l'évolution de l'économie mondiale face à l'instabilité monétaire et à la montée en puissance de l'Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP). Les différends avec l'URSS achèvent de le souder idéologiquement : le G7 fait figure de bloc libéral, démocratique et occidental. D'année en année, d'une tribune informelle, le G8 devient un rendez-vous incontournable pour la gestion des questions internationales. Contrairement au Fonds monétaire international (FMI) ou à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le G8 n'est ni une institution ni une organisation internationale, il n'a pas de personnalité juridique et ne dispose d'aucune administration propre. Il ne prétend pas concurrencer les institutions internationales ou les Etats souverains, ni se substituer à eux. Il a des pouvoirs d'impulsion et de concertation, et il vise à éviter une mésentente politique et économique entre ses membres, qui lui serait préjudiciable et au reste du monde.

 

Cependant, à la volonté des pays les plus industrialisés du monde de mieux contrôler les soubresauts de l'économie mondiale, les pays africains indépendants pour la plupart depuis 1960 vont payer un lourd tribut. Avec la révolution industrielle en Europe au 19è siècle, une des motivations de la politique de colonisation était la recherche de débouchés pour les marchés économiques des pays européens. Les Européens savaient donc que l'Afrique est un grenier et qu'une fois les pays indépendants, ils pouvaient développer des politiques industrielles. Treize ans après leurs indépendances, certains pays avaient emprunté cette voie et ils constituaient une menace pour le nord. Mc Namara, alors président de la Banque mondiale, pour refreiner la politique d'industrialisation de l'Afrique va encourager les gouvernements à s'engager dans une économie extravertie. […]

 

Pour lire la suite, visitez http://fr.allafrica.com/stories/200506160564.html

* F. A. Zagbayou - Gnamien Yao est un ancien ministre et membre du réseau Intelligentsia africaine


La voix du peuple

Manifestation antinucléaire à New York

A la veille d’une conférence des Nations unies sur le Traité international de non-prolifération nucléaire, une manifestation sur le désarmement a traversé New York, réclamant la fin de la prolifération du nucléaire et le retrait d’Irak des troupes armées américaines.

Des milliers de participants se sont rassemblés, le 1er mai 2005, dans le monde entier. Au Japon, les maires d’Hiroshima et de Nagasaki et 35 survivants des attaques à la bombe atomique américaine sur ces villes étaient présents.

Sunao Tsuboi, 80 ans, étudiant à l’Université d’Hiroshima quand la ville fut détruite par la première bombe atomique, le 6 août 1945, a décrit les conséquences de ce bombardement comme étant « l’enfer sur la terre ». Son corps a été entièrement brûlé, et la radiation lui a infligé de nombreuses maladies dont un cancer.

Yuko Nakamura, 73 ans, qui travaillait dans une usine à 20 km environ de l’explosion d’Hiroshima et a souffert des effets de la radiation, a plaidé pour que les enfants ne soient jamais exposés à des « souffrances dues au nucléaire ».

Le Traité de non prolifération nucléaire, signé en 1970 par tous les pays sauf trois, visait à stopper la diffusion des armes nucléaires, à parvenir à un désarmement nucléaire et à promouvoir l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire. Cependant, comme Kofi Annan l’a signalé, la mondialisation, les avancées technologiques et autres développements mondiaux ont compromis le traité. La seule façon d’éviter une catastrophe nucléaire, pense-t-il, est de se débarrasser de telles armes dans le monde entier : « Dans notre monde interconnecté, une menace envers un pays est une menace envers tous, et nous partageons tous la responsabilité de la sécurité de chacun. »

[Source : The New York Times, E.-U.]

Le pouvoir du peuple équatorien

En avril 2005, le Congrès équatorien a voté le renvoi du président Lucio Gutierrez suite à huit jours de protestations par des dizaines de milliers de manifestants qui avaient perdu de plus en plus leurs illusions quant à la présidence oppressive de L. Gutierrez.

Une petite station de radio alternative, La Luna , a joué un rôle clé en galvanisant ceux qui voyaient le gouvernement abandonner ses positions populistes et anti-corruption qui avaient permis l’élection de L. Gutierrez en 2002. La station a encouragé les manifestations et a trouvé de nombreuses personnes désirant descendre dans la rue et participer, comprenant des retraités et des femmes avec leurs enfants. Comme le raconte le chef de la station Luis Pozo : « Pour la première fois en Equateur, il y a eu des manifestations sans leader. Ce fut l’indignation du peuple contre tous les politiciens, contre toute la politique traditionnelle. »

Au lieu d’aider les pauvres, le président Gutierrez a institué de sévères mesures d’austérité afin de satisfaire les directives du Fonds monétaire international et a également permis une présence militaire des Etats-Unis le long de la frontière avec la Colombie. Mais ce fut son éviction de la Cour suprême qui a été le catalyseur des manifestations anti-gouvernementales et a finalement précipité sa chute.

Le vice-président Alfredo Palacio, qui avait exprimé publiquement son inquiétude concernant la politique de L. Gutierrez quant à l’économie de marché, a prêté serment afin de le remplacer.

 [Sources : The New York Times, Associated Press, Etats-Unis]

 


Abolissons la pauvreté

UNE CAMPAGNE SUR INTERNET À LAQUELLE TOUS LES CANADIENS ET CANADIENNES DEVRAIENT PARTICPER :
http://www.makepovertyhistory.ca/f/home.php

Visitez le site Internet « Abolissons la pauvreté » et inscrivez-vous

Le partage est la voie la plus sûre vers le futur !


Signes des temps

 Des guérisons miraculeuses

Des journaux italiens ont parlé de miracles attribués au pape Jean-Paul II, ajoutant ainsi aux spéculations selon lesquelles ce dernier pourrait être bientôt reconnu comme un saint. L’un de ces supposés miracles concerne le cas d’un millionnaire juif américain, affligé d’une tumeur au cerveau,  dont l’identité n’a pas été révélée, et qui aurait assisté à une messe célébrée par Jean-Paul II, en 1998, dans sa résidence d’été, aux environs de Rome. Le correspondant d’un journal italien La Stampa a déclaré que le cas lui avait été décrit en 2002 par l’archevêque Stanislaw Dziwisz, secrétaire personnel de Jean-Paul II. Selon La Stampa , plusieurs semaines après l’audience l’archevêque avait appris que « la tumeur avait complètement disparu en l’espace de quelques jours ».

Un autre cas est celui de Jose Heron Badillo, qui avait quatre ans lorsque Jean-Paul II se rendit en 1990 dans sa ville natale, Zacatecas, au Mexique. L’enfant, qui souffrait de leucémie, fut sélectionné pour tenir une colombe à l’occasion des cérémonies organisées à l’aéroport pour accueillir Jean-Paul II. « Le pape lui dit de laisser la colombe s’envoler, puis il le serra dans ses bras et l’embrassa sur le front », a raconté le cardinal mexicain Javier Lozano Barragan dans une interview publiée dans le Corriere della Sera. Le cardinal, qui dirigeait le bureau du Vatican chargé des questions de santé, sous le pontificat de Jean-Paul II, a déclaré
qu’il n’y avait aucune explication médicale pour la guérison de l’enfant. « On lui donnait seulement quelques jours à vivre », a-t-il déclaré au journal.

Une autre guérison inexplicable fut révélée par le cardinal Francesco Marchisano au cours de son homélie, à l’occasion d’une messe célébrée pour Jean-Paul II. Le cardinal a déclaré qu’il avait perdu la faculté de parler après une opération de la gorge. « Le pape toucha la partie de ma gorge qui avait subi une intervention chirurgicale, en disant qu’il prierait le Seigneur pour moi, a-t-il dit. Au bout de quelque temps, je fus capable de parler normalement. » [Source : Associated Press]

[Le Maître de Benjamin Creme a confirmé l’authenticité de ces trois cas de guérison. Dans chaque cas, la guérison a été accomplie non pas par le pape, mais par le Maître Jésus.]

Japon : les miraculés du 26 avril 2005

Le 26 avril dernier, un accident de train près de Kobe, au Japon, a causé la mort de 107 personnes et fait près de 500 blessés. En l’espace de quelques minutes, d’autres trains allaient arriver sur le lieu de l’accident. Le conducteur du Super Express venant dans l’autre sens vit soudain devant lui un feu rouge d’avertissement. Il arrêta son train et, sans savoir ce qui s’était passé, il envoya des signaux d’alarme aux trains qui arrivaient. La manière dont le signal d’avertissement a été actionné reste un mystère, car il n’y avait aucun dispositif à portée susceptible de le déclencher. [Source : asahi.com]

Un reporter du Mainichi se trouvait dans le wagon de tête du train accidenté. Ce wagon a été complètement détruit et le reporter fut l’un des rares survivants. Il était debout, se tenant à une poignée, lorsqu’il ressentit une secousse et vit le second et le troisième wagon vaciller au ralenti. Il ne se souvient pas du reste. Lorsqu’il revint à lui, il flottait dans l’air tenant toujours la poignée. [Source : Mainichi Shimbun]

Un autre reportage raconte que lorsqu’une jeune femme voulut monter dans le train à un arrêt précédent, elle fut tirée en arrière par une femme âgée, au dos voûté, qui lui dit qu’elle ne devrait pas monter.
Un peu plus tard, restée sur le quai, elle entendit annoncer l’accident. Elle pense que la dame âgée lui a sauvé la vie. [Source : Tokyo Sport News]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le signal d’avertissement a été activé par le Maître de Tokyo ; la « vieille femme » était Maitreya. Trois Maîtres, Maitreya, le Maître Jésus et le Maître de Tokyo, ont travaillé ensemble pour sauver le plus de personnes possible.]


Le site international francophone Partage international sur Internet présente un nouveau « look »

Ce site Internet international francophone a été restructuré et sa présentation graphique modifiée. Vous êtes invités à le visiter à l’adresse http://partageinternational.org


 

La méditation de Transmission

 

La Transmission est une forme de méditation de groupe ayant pour objet de transmettre des énergies spirituelles, au bénéfice de l’humanité. Il s’agit d’un acte de service, qui s’effectue en coo­pération avec les Maîtres de Sagesse. Les Maîtres de Sagesse sont les êtres éclairés qui nous ont précédés sur le chemin de l’évolution. Ils ont atteint un degré d’évolution spirituelle tel que, de notre point de vue, ce sont des êtres parfaits. Ils servent le Plan d’évolution, travaillant avec de grands flux d’énergies qu’ils équilibrent et dirigent dans le monde selon les nécessités. Ils font ainsi progresser l’humanité sur le sentier de l’évolution, puisque c’est grâce au stimulus de ces énergies que toute vie évolue. Certaines énergies spirituelles sont d’une puissance telle qu’elles doivent être réduites en intensité pour que l’humanité puisse les assimiler. Le but des groupes de transmission est pré­cisément de réduire l’intensité de ces énergies. Ainsi ces groupes agissent-ils comme des « transformateurs ».

On trouvera quelques recommandations, utiles et simples, sur la manière de conduire une Transmission dans le livre de Benjamin Creme : la Transmission, une méditation pour le nouvel âge.

Il existe des groupes de transmission actifs, ouverts à tous, dans de nombreux pays. Aucune participation financière n’est demandée.

 

POUR CONSULTER LA LISTE DES GROUPES DE MÉDITATION DE TRANSMISSION DU QUÉBEC ET D’OTTAWA, OU  PÒUR CRÉER OU VOUS JOINDRE À UN GROUPE DE TRANSMISSION, VISITEZ LE SITE SUIVANT

 http ://taraquebec.org/t-groupes.html    

 

Pour les internautes européens qui désirent de l’information sur la Transmission et créer ou se joindre à un groupe, VISITEZ LE SITE SUIVANT

 

http://www.partageinternational.org/05_02.htm

 


Questions - réponses de Benjamin Creme dans la revue Partage international juin 2005 (extraits)


 

Benjamin Creme traite, dans cette rubrique, toutes questions ayant trait aux activités de Maitreya et de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, ainsi qu’aux enseignements de la Sagesse éternelle, auxquelles il n’a pas répondu dans ses livres. Benjamin Creme ne souhaite pas se poser en arbitre de l’au­thenticité de l’activité et des communications des autres groupes. Veuillez donc vous abstenir de poser des questions sur ces sujets.

Les questions doivent être adressées à : Share Internatio­nal/Questions, PO Box 36-77, London NW5 IRU, G.-B.

Q. Que pensez-vous de la constitution européenne ?

R. La constitution européenne est un fantasme. Toute cette idée d’un grand Etat intégré appelé Europe est  illusoire. Cela ne se fera pas. Ceux qui le souhaitent, l’imaginent, essaient de le construire, agissent  – j’en suis sûr – pour de bonnes raisons et de bons motifs, mais c’est une erreur, c’est contre l’ordre naturel de ce que l’on appelle les « Etats ». Il y a une raison qui fait que l’Espagne est l’Espagne et pas la France , que la France est la France et pas l’Allemagne, et que l’Allemagne n’est pas la Grande-Bretagne. Il ne s’agit pas simplement de nationalisme, c’est une question d’énergie.

Chaque nation est créée sous l’influence de certaines énergies. Celles-ci s’expriment à deux niveaux : celui de l’âme et celui de la personnalité. L’âme d’une nation, quelle que soit sa nature, est exprimée par les disciples et les initiés de cette nation.

L’Espagne a une âme de sixième rayon et une personnalité de septième rayon. Les initiés et les disciples du pays expriment la qualité de l’âme, le sixième rayon, les masses expriment la qualité de la personnalité, le septième rayon. Finalement, la qualité de l’âme devient la caractéristique dominante. Il existe sept grands courants d’énergie, venant des sept étoiles de la constellation de la Grande Ourse  ; on les appelle les sept rayons planétaires. Si nous considérons quelques pays d’Europe, nous verrons combien ils sont différents. L’Espagne a une âme de sixième rayon, le rayon de l’idéalisme et de la dévotion. Le septième rayon est celui de l’ordre cérémoniel, du rituel et de l’organisation. La Grande-Bretagne a une âme de deuxième rayon et une personnalité de premier rayon, les disciples et les initiés de Grande-Bretagne expriment davantage le deuxième rayon. Le deuxième rayon d’amour et de sagesse est le rayon de Maitreya. C’est l’une des raisons pour lesquelles Maitreya se trouve à Londres. Le rayon de la personnalité est le premier rayon de la volonté, du pouvoir, ou du dessein, et il s’exprime dans l’organisation parlementaire de la Grande-Bretagne et la longue histoire de la colonisation. La France a une âme de cinquième rayon et une personnalité de troisième rayon. Le cinquième rayon est celui de la connaissance concrète ou de la science, et le troisième rayon celui de la faculté d’adaptation ou du mental supérieur. L’Allemagne a une âme de quatrième rayon et une personnalité de premier rayon. Le quatrième rayon est celui de l’harmonie par le conflit. Les Pays-Bas ont une âme de cinquième rayon et une personnalité de septième rayon ;  l’Italie une âme de sixième rayon et une personnalité de quatrième rayon.

Ces pays sont donc tous différents. Essayer de faire un seul pays appelé Europe à partir de ces qualités et structures de différents rayons est une erreur. Ces qualités font que l’Espagne est ce qu’elle est, que l’Allemagne est ce qu’elle est ; la Grande-Bretagne , la France , les Pays-Bas, l’Italie, tous ces pays sont différents et apportent une contribution unique et individuelle. Essayer d’en faire un seul pays avec une seule constitution, agissant avec un gouvernement central, est prendre une mauvaise direction. C’est tout à fait contraire au Plan. L’Union européenne est une union économique et commerciale. Rien de plus.

Q. Il est beaucoup question du nouveau fossile découvert au Tchad et qui serait les restes du premier ancêtre connu de l’homme moderne. Ces restes sont-ils ceux d’un véritable hominidé ? Son âge est estimé à six ou sept millions d’années.

R. Selon la tradition ésotérique, il y a dix-huit millions et demi d’années l’énergie du mental vint renforcer le mental naissant de l’homme-animal. Ceci conduisit finalement à la création d’un corps mental (qui distingue l’homme de l’animal). Il y a environ huit millions d’années, il s’est produit une scission majeure dans l’arbre de l’évolution, une branche conduisant aux véritables humains et l’autre aux grands singes. D’après mes informations, le fossile du Tchad n’appartient pas à un rameau humain, mais à un rameau animal de l’évolution qui n’a plus de représentants vivants. Il date de six millions d’années.

Q. Les grands titres des médias parlent d’une nouvelle crise pétrolière. Si le monde continue à consommer autant de pétrole et même à accroître sa consommation, votre Maître pourrait-il nous dire combien de temps les stocks de pétrole mondiaux (y compris les gisements de bitume) sont susceptibles de durer ?

R. Environ quatre-vingts ans. Cependant, le besoin de pétrole ne durera plus très longtemps. Une nouvelle source d’énergie, venant directement du soleil, sera introduite, probablement d’ici dix ans.

Q. Pensez-vous qu’il est exact de dire que les représentants politiques dans de nombreux pays n’osent pas parler lorsque des intérêts matériels sont en jeu dans leurs régions ou leurs Etats ? Peut-on dire que la démocratie est sacrifiée au profit (par exemple la fabrication et l’exportation d’armes créent des emplois dans pratiquement chaque Etat des Etats-Unis) ? Où se trouve la solution étant donné que les gens démunis accordent généralement plus d’importance à l’argent et à la sécurité de l’emploi qu’à l’éthique démocratique ?

R. Ce n’est pas que les gens « n’osent pas ». Ou bien ils ignorent les détails ou bien ils considèrent que les activités en question apportent de la prospérité dans leur région et ne voient pas leur aspect négatif.

Q. Quelqu’un a-t-il entendu parler de Maitreya en Chine ?

R. Un certain nombre de personnes ont entendu parler de Maitreya en Chine. Il y existe même des groupes de transmission. Les Japonais ont de nombreux groupes de transmission et nombre d’entre eux ont des relations avec la Chine. Certains Japonais vivent en Chine, ils transmettent le message et forment des groupes de transmission. De Taïwan, où je me suis rendu à deux reprises, la méditation de transmission s’est répandue en Chine, et également à partir de Singapour. Les Chinois ne sont pas submergés d’information, mais ils entendent parler de la méditation de transmission, et commencent à la pratiquer. La Réapparition du Christ n’est pas un concept facile à saisir en Chine, si ce n’est pour les Chinois chrétiens. J’ignore combien il y en a sur le continent chinois. Ils sont plus nombreux à Hong Kong.

Q. Maitreya apparaît-il toujours à de vastes groupes de personnes un peu partout dans le monde ? Si oui, dans quels pays est-il apparu en 2005 ?

R. Non, ces apparitions ont été temporairement arrêtées.

Q. Pouvez-vous me dire ce qui se passe lorsque je pose des photographies de la main de Maitreya sur mes hanches. Je suis supposé subir une intervention chirurgicale. Lorsque je pose les photographies sur mes hanches, je ressens parfois quelque chose de très intense. Cela vient par vagues et c’est quelquefois si fort que je dois y mettre un terme en enlevant les photos et en marchant. [1] Que se passe-t-il dans ces moments-là ? [2] Si je continue à le faire de manière régulière aurai-je besoin de subir une intervention chirurgicale ? [3] Est-ce qu’une guérison est en train de se produire ?

R. [1] Vous bénéficiez d’une guérison de Maitreya. [2] Il est presque certain que non. [3] Oui !


ABONNEMENT

À La revue Partage International

 

Vous abonner à la revue Partage international constitue aussi un excellent moyen d’être au courant des dernières nouvelles sur l’Émergence de Maitreya, de lire 10 fois l’an un article du Maître de Benjamin Creme, ainsi que des articles de collaborateurs de la revue portant sur des sujets chers au cœur de Maitreya, comme le partage, la justice, la paix dans le monde.

 

La revue Partage international est depuis janvier 2002 une traduction intégrale de la revue en anglais Share International, et du même format.

  

Si vous êtes du Québec et que vous désirez vous y abonner, retournez-nous le bon de commande que vous trouverez à

 http://taraquebec.org/catalog.htm  avec votre paiement (70.00$ pour 1 an).

 

Pour les internautes européens qui désirent s’y abonner allez à

http://partageinternational.org/approfondir/44_3-bon-commande.php 

 


DIFFUSEZ le Bulletin de nouvelles GRATUIT PAR COURRIEL, L’Émergence

 

Si vous avez des amis(es) qui montrent un intérêt pour les sujets spirituels et qui ont accès à un courrier élec­tronique (email), vous pou­vez leur transmettre ce bulletin par courriel (email), les invitant à le parcourir, et s’ils le désirent à s’inscrire.

 

Pour recevoir notre bulle­tin de nouvelles  « L’ÉMERGENCE »  par courriel (email) dix fois l’an, allez à

http://taraquebec.org/inscription.htm


Réseau Tara Canada (Québec)

C.P. 156, Succursale Ahuntsic
Montréal, (Québec) H3L 3N7

Région de Montréal: Tél. et fax. (514) 384-1921
Extérieur de la région de Montréal (sans frais)  1-877-384-1921
Envoi d’un courrier :
http://taraquebec.org/tara.html

 

Site Internet au Québec : http://taraquebec.org   

Site francophone international : http://partageinternational.org

Site de la revue Partage international : http://partageinternational.ch

Sites en 20 autres langues : http://taraquebec.org/langues.htm


Pour vous désabonner allez à  http://taraquebec.org/inscription.htm