L’ÉMERGENCE

Publication gratuite du Réseau Tara Canada (Québec)


Bulletin d’information d’octobre 2002


Vous recevez ce Bulletin parce que vous vous êtes abonné à http://taraquebec.org/inscription.htm

Pour vous désabonner cliquez sur le lien qui précède ou allez à la fin du bulletin.


Nous ne sommes reliés à aucun groupe religieux, mais nous respectons la Vérité qui est présente dans toutes les cultures spirituelles.  Nous vous présentons ce message d'espoir en tant qu'information seulement. S'il vous apparaît vrai ou digne d'intérêt, nous vous invitons à le partager avec vos amis (es).


25 ANS DE PRESENCE DANS LE MONDE MODERNE


Afin de célébrer l’impact extraordinaire des 25 années de présence de Maitreya dans le monde moderne, nous présentons un texte de Partage international qui passe en revue les faits marquants qui ont changé le visage du monde en un quart de siècle.

 

Le 19 juillet 1977, Maitreya, l’Instructeur mondial, est arrivé à Londres, événement qui a marqué le début de son action publique et de son émergence. Au cours de ce quart de siècle tumultueux où tout a évolué très vite, le monde a connu d’énormes changements dans tous les domaines, résultat direct de la présence physique de Maitreya parmi nous.

 

Malgré les apparences contraires, beaucoup plus de choses ont été accomplies que nous ne saurions l’imaginer, l’un des effets majeurs de cette présence étant un changement de conscience. Dans le même temps, de grandes avancées ont été faites dans les domaines politique et économique. La dissolution de systèmes usés a été accélérée sous  l’impact de son énergie bénéfique.


Là où régnait la justice sans la liberté, comme dans l’ancienne Union soviétique, la liberté est maintenant garantie ; là où règne aujourd’hui la liberté, mais pas la justice, on peut constater, grâce à l’influence de Maitreya, une sage progression vers les changements indispensables. Là où les peuples étaient opprimés et muselés pour oser réclamer leurs droits, et les leaders jetés en prison, les sages conseils de Maitreya ont conduit parfois non seulement à la libération d’un homme, par exemple celle de Nelson Mandela, mais à la libération d’une nation toute entière. Là où régnait la division, la main de Maitreya a frappé le premier coup pour briser les murs de la séparation, que celle-ci soit concrète ou idéologique. Partout où règne le conflit, il travaille de manière incessante à créer les conditions de la paix. Chaque fois que la haine, la peur et le sectarisme tiennent les gens enfermés dans de vieux conflits, son inspiration en faveur du changement se fait sentir. La détente est son oeuvre ; il a pour but la justice et le partage et il s’efforce d’œuvrer en faveur de la paix avec un art consommé. Partout où les hommes et les femmes sont ouverts à ses énergies, il peut agir pour les inspirer, les influencer, et ainsi, à travers eux, guider le monde vers une manière de vivre plus saine, plus harmonieuse.


L’un des premiers effets particulièrement spectaculaires de l’influence de Maitreya fut le processus de paix entamé par Anouar el Sadate : qui aurait cru possible qu’un chef d’État égyptien s’adresse au parlement israélien ? Des changements radicaux se sont ensuite succédés à un rythme rapide.


Benjamin Creme nous en explique les raisons : « A partir des coulisses, inconnu de l’immense majorité des hommes, Maitreya a travaillé à changer le monde. Il nous suffit de penser aux événements des dernières années, pour être étonnés des réelles transformations qui se sont produites. Tout cela était parfaitement inattendu, et pourtant c’est arrivé si vite que maintenant tout le monde trouve cela normal. La guerre froide est terminée. Depuis 1945, l’Union soviétique et les Etats-Unis, ainsi que leurs alliés, se faisaient face, près à détruire le monde. Aujourd’hui, personne n’imagine plus un tel scénario.


Maitreya a inspiré à M. Gorbatchev l’idée de se rendre aux Etats-Unis pour mettre fin à la guerre froide et ouvrir l’Union soviétique au monde extérieur. Si quelqu’un avait affirmé, il y dix ans, que la guerre froide se terminerait et que l’Union soviétique s’effondrerait et se transformerait en une confédération d’États indépendants, cela nous aurait paru impossible. Et pourtant c’est aujourd’hui un fait accompli.


Si, il y a seulement quelques années, quelqu’un avait affirmé que Nelson Mandela, leader d’une organisation illégale (l’ANC), emprisonné depuis 27 ans, non seulement serait libéré, mais serait élu président et deviendrait le leader d’une société nouvelle qui en finirait pour toujours avec l’apartheid en Afrique du Sud, nous aurions cru une telle éventualité impossible. Et pourtant, c’est ce qui s’est produit, contrairement à toute attente. Maitreya est apparu à Nelson Mandela dans sa cellule et lui a inspiré l’idée de rencontrer le président De Klerk et de créer une nouvelle constitution en Afrique du Sud. »


Maitreya a également inspiré de nombreuses tentatives visant à faire avancer le processus de paix au Moyen Orient. Par exemple, selon les informations de Benjamin Creme, Maitreya demanda au roi de Jordanie de renoncer à la souveraineté sur la Cisjordanie et il inspira à M. Arafat l’idée d’accepter la réalité de l’État d’Israël.


 

« Si quelqu’un avait affirmé, il y a quelques années, que l’Allemagne de l’Ouest capitaliste et l’Allemagne de l’Est communiste seraient réunifiées, nous aurions répondu : « Pas de mon vivant. » Pourtant ces événements et bien d’autres se sont réalisés dans un temps très court. Ils avaient été prévus par Maitreya. Ces prévisions ont été publiées dans Partage international, et diffusées aux médias du monde entier sous forme de communiqués de presse, depuis 1988. » [la Mission de Maitreya, tome III, 1997, pp 17-18]


On a pu voir récemment encore une preuve de l’influence de Maitreya, dans la résolution du  conflit de l’Église de la Nativité à Bethléem qui avait abouti à une dangereuse impasse. D’après les informations de Benjamin Creme, ce sont les conseils donnés directement par Maitreya au président Arafat qui ont aidé à sortir de cette situation critique.


Ils préparent l’humanité à leur retour

 


Depuis plus d’un quart de siècle, Maitreya et les Maîtres de la Hiérarchie spirituelle préparent l’humanité en inondant le monde de miracles – des signes d’espoir qui attirent l’attention de personnes de toutes confessions, aussi bien que de non croyants, sur l’émergence de l’Instructeur mondial. Maitreya s’est fait peu à peu connaître à des centaines de gens de par le monde. Il apparaît à des individus particuliers sous forme de visions, en chair et en os, ou dans leurs rêves. Au fil des années, on l’a vu également apparaître, puis disparaître aussi soudainement qu’il était venu, à l’occasion de grands rassemblements de prières ou de rencontres de guérison. Il est aussi apparu devant des personnes influentes réunies sur invitation, hommes politiques, diplomates, membres de familles royales et personnalités importantes du monde des médias.


« Pourquoi maintenant ? » Telle est la question que beaucoup se posent depuis vingt-cinq ans. Les plus cyniques ont tenté de faire passer le nombre croissant de miracles pour une « hystérie collective », née d’une sorte d’angoisse millénariste. Mais d’innombrables personnes, partout dans le monde, ont fait directement l’expérience de toutes sortes de signes, et demeurent absolument convaincues que le Bouddha, ou Krishna, ou le Messie, ou l’Imam Mahdi, ou le Christ, revient dans le monde. Nombre d’individus, croyants ou non, ont été témoins de miracles extraordinaires, ou ont été guéris par Maitreya et touchés par sa grâce, par sa présence réconfortante et vivifiante. Certains ont été sauvés d’une mort certaine, miraculeusement guéris, réconfortés et encouragés à agir pour aider leurs semblables. Parmi tous ceux qui ont connu une expérience venant de Maitreya ou des Maîtres, il n’en ait aucun qui n’en soit sorti transformé. Les médias du monde entier et les colonnes de Partage international ne manquent pas de reportages à ce sujet.


Les 6 000 personnes qui ont vu Maitreya à Nairobi, au Kenya, en 1988, dix ans après son arrivée à Londres, ont su immédiatement que l’homme de haute taille, vêtu d’une robe blanche, qui est apparu soudain, venu de nulle part, leur a parlé, et a guéri bon nombre d’entre eux, avant de disparaître à nouveau, était le Christ. 


Comment le reconnaître ?


Dans ses conférences publiques, dans ses ouvrages ainsi que dans la revue Partage international, Benjamin Creme a donné beaucoup d’informations sur le Seigneur Maitreya, notamment sur son apparence physique. Il insiste sur le fait que, si Maitreya choisit parfois d’apparaître sous un déguisement, tantôt sous les traits d’un homme, tantôt sous ceux d’une femme, ces personnages sont simplement des « familiers », formes qu’il choisit pour apparaître à un moment donné.


Benjamin Creme décrit Maitreya comme un homme grand (1,90 m), mince, large d’épaules, avec un visage allongé, un nez long et des pommettes saillantes, souvent habillé de vêtements pakistanais blancs. Ses yeux nous sont décrits comme « grands, sombres et très lumineux. »


Maitreya dit de lui-même :


« Rien de ce que je dirai ne sera bizarre ni étrange…

Comme un frère parmi ses frères, je parlerai pour vous tous,

ma voix exprimera vos aspirations et vos espoirs.

Faire connaître le désir de tous les hommes

de vivre dans un monde de paix,  

de manifester un juste et noble empressement à partager,

de créer une société fondée sur la liberté et l’amour.

Par l’énonciation que je ferai de ces principes,

vous me connaîtrez et me découvrirez. »


[Messages de Maitreya, N° 61, février 1979]


Quant aux qualités de Maitreya, nous vous en proposons cette description donnée par le Maître de Benjamin Creme dans le numéro d’octobre 1999 de Partage international :


« Quand les hommes verront Maitreya au grand jour, ce qu’ils découvriront leur sera source d’admiration : sa grâce et sa joie ; sa modeste sagesse et son amour sans limites ; sa propension à partager tout ce qu’il a et tout ce qu’il est, avec les hommes de toutes conditions. Ils seront stupéfaits de son humilité, tandis que l’étendue et la profondeur de sa connaissance leur révélera l’indigence de la leur. Ils se mettront en quête de ses conseils et, sûrs de l’attention qu’il leur porte, redeviendront les chercheurs de vérité et les aspirants sincères qu’ils étaient en un temps reculé. Ainsi en sera-t-il, ainsi le Grand Seigneur présentera-t-il aux hommes une esquisse de l’avenir qui les attend. Cet avenir leur réserve de telles merveilles que peu d’entre eux, aujourd’hui, pourraient en comprendre la nature. »


Après les vingt-cinq années, riches de changement, qui viennent de s’écouler, cet avenir et ces merveilles sont plus proches que jamais. 



NOS ACTIVITÉS DURANT L’AUTOMNE 2002 AU QUÉBEC

http://taraquebec.org/

 

NOS CONFÉRENCES D’AUTOMNE

AU QUÉBEC

 


Toutes les conférences, gratuites, prévues à 15 h 00 ou 19 h 30, permettent de se procurer tous les livres de Benjamin Creme, d’examiner les revues Share International et Partage International, ainsi que de nombreux documents thématiques basés sur les écrits d’Alice A. Bailey et les conférences de M. Creme.  Aussi, sont distribués gratuitement le Journal L’Émergence, des dépliants et des documents, entre autres sur la Transmission, une méditation de groupe au service de l’humanité. 

 

CONFÉRENCES À MONTRÉAL

 

À Montréal, au restaurant Commensal, 1720 St.-Denis, 3ième étage, métro Berri-UQAM :

 

- le jeudi 14 novembre à 19 h 30 : La Méditation de Transmission : une méditation de groupe au service de l’humanité, exposé théorique suivi d’une courte période de méditation.

 

- le jeudi 12 décembre à 19 h 30  : Et si un Instructeur mondial, un Messie, un Christ ou un Bouddha était présentement parmi nous pour nous aider, maintenant ?

 

À Montréal, à l’UQAM, 400, rue Ste-Catherine Est (coin St-Denis), Pavillon Hubert-Aquin, salle A-1750, métro Berri-UQAM .

 

- le jeudi le 24 octobre à 19 h 30 :  Et si un Instructeur mondial, un Messie, un Christ ou un Bouddha était présentement parmi nous pour nous aider, maintenant ?

CONFÉRENCES EN RÉGIONS

 

Rivière-du-Loup, le vendredi 18 octobre,  19 h 30.  Le retour du Christ : des miracles et des signes le confirment-ils ? Cégep de Rivière-du-Loup, 80, rue Frontenac, salle 145.

 

Rimouski, le samedi 19 octobre, 15 h 00.  Le retour du Christ : des miracles et des signes le confirment-ils ? Cégep de Rimouski, 60, rue de l’Évêché ouest, salle D-114.

 

Matane, le samedi 19 octobre, 19 h 30.  Le retour du Christ : des miracles et des signes le confirment-ils? Cégep de Matane, 616, rue St-Rédempteur, salle G-214.

 

Cap-Chat, le dimanche 20 octobre, 15 h 00.  Le retour du Christ : des miracles et des signes le confirment-ils ? salle à confirmer.

 


La famille

par le Maître --, à travers Benjamin Creme

La cellule familiale est la base de toute vie sociale, et l’on ne saurait surestimer son importance. Aujourd’hui, sa prééminence subit une érosion due à l’attention insuffisante qu’on lui accorde, aux nouveaux liens entre sexualité et famille, et à une compréhension erronée des besoins fondamentaux de l’enfant. Pour se développer, tout enfant a besoin à la fois d’un cadre de vie stable et de ceux qui lui serviront de modèles, une mère et un père. Il est triste de constater que tous les parents n’offrent pas à leur progéniture cette stabilité, ni ne lui présentent des modèles empreints d’une réelle valeur. De nombreux facteurs sont à l’origine de cette regrettable situation : le manque d’éducation, la misère, les problèmes de logement, la maladie ; et aussi l’inaptitude et l’irresponsabilité d’adultes immatures, non préparés à assumer les rigueurs de la vie familiale.

 

Mais il faut le dire aussi : il y a dans le monde entier des millions de parents, victimes de la pauvreté et privés du moindre confort, qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour préserver l’unité de leur famille et pour offrir à leurs enfants, en même temps que leur amour, la stabilité et l’exemplarité dont ils ont besoin. Pour l’essentiel, ils y réussissent en dépit de tous les obstacles. Ce sont là les héros méconnus de la race humaine, qui par leur infinie persévérance et leur sens du sacrifice représentent le meilleur de ce dont l’humanité peut faire preuve.

 

La nouvelle éducation

 

La nouvelle éducation devra s’attaquer à ce problème essentiel, et instaurer une formation à la vie familiale et à ses exigences. N’est-il pas étrange qu’un aspect aussi fondamental de la vie sociale reçoive si peu d’attention, et qu’on l’abandonne dans une large mesure aux caprices du hasard ?

 

Dans la plupart des pays, on n’accède au droit de conduire une voiture que sous certaines conditions d’âge et de réussite à des tests plus ou moins difficiles. Médecins et infirmières, pilotes d’avions et conducteurs de trains ne peuvent exercer leur profession qu’après y avoir été dûment formés, et c’est bien normal. Pourtant, des millions de jeunes gens sont autorisés à s’engager dans le service le plus difficile qui soit — celui de fonder une famille — sans préparation aucune dans la plupart des cas. Le simple désir biologique de se reproduire avant que l’âge ne prive les femmes de cette possibilité, est considéré comme suffisant pour garantir à tous le droit de procréer, et d’ajouter à la charge d’un monde déjà surpeuplé.

 

Les jeunes couples font leurs débuts dans l’art délicat d’élever et de nourrir des âmes en incarnation sans grand chose de plus que leur propre conditionnement pour les guider. Ce conditionnement, ils le transmettent comme il se doit à leurs enfants, et ainsi se perpétuent les aberrations et l’ignorance. D’où la nécessité d’aborder sous une lumière nouvelle ce service sacré.

 

La relation parent-enfant

 

Aujourd’hui, s’ajoute à ces problèmes une complication supplémentaire, qui va en s’amplifiant. Le développement de l’expérimentation sexuelle dans le domaine de la famille conduit à une distorsion de la relation parent-enfant, et à une altération de sa véritable nature. L’enfant est une âme dans une famille d’âmes. Sa présence procure à la cellule familiale l’opportunité de résoudre le karma qui s’est développé lors de nombreuses incarnations vécues ensemble, dans des relations diverses.

 

La Hiérarchie n’est pas l’ennemie des homosexuels, qu’ils soient hommes ou femmes, mais leur revendication croissante du droit d’élever des enfants est malvenue et ne favorise pas le développement des enfants eux-mêmes. Chacun, quelle que soit sa tendance sexuelle, devrait réfléchir en profondeur sur la nature de l’incarnation et son but : l’éducation d’âmes qui ont besoin d’une mère et d’un père pour leur présenter des exemples, leur servir de guides, et leur fournir des opportunités karmiques leur permettant de grandir et d’évoluer selon le Plan. Si, quelle qu’en soit la raison, les gens ne se sentent pas à la hauteur de cette tâche, il peut être préférable que, par un sage sacrifice, ils y renoncent pour cette vie.

 

Partage international, octobre 2002

 


Dans "Questions-Réponses" de la revue Partage international, Benjamin Creme répond aux lecteurs quant aux conséquences qu'une guerre contre l'Irak entraînerait

 



Q. [1] Votre Maître pourrait-il dire si des attentats terroristes à grande échelle sont prévus pour septembre 2002 ? [2] Si c’est le cas, pourrait-il dire où ils risquent de se produire ?

R. [1] Oui. [2] Non. Les services officiels des pays concernés ont été avertis. Naturellement, les terroristes peuvent réussir ou échouer à perpétrer les attentats prévus.

  Q. Quel danger présente une attaque de l’Iraq par les Etats-Unis ? Quelles en seraient les conséquences pour le Moyen Orient, le conflit israélo-palestinien, et le monde dans son ensemble ?

R. Désastreuses.

 Q. Quel danger présente l’Iraq si les Etats-Unis ne l’attaque pas ?

R. L’Iraq a déjà attaqué ses voisins, notamment l’Iran et le Koweït, et il est nécessaire de le surveiller étroitement. Mais l’Iraq deviendrait beaucoup plus dangereux, par exemple pour Israël, s’il était attaqué par les Etats-Unis. Une attaque américaine sur l’Iraq aurait également des conséquences désastreuses sur une grande partie du monde arabe. Le président égyptien Mubarak et d’autres ont averti les Etats-Unis que le monde arabe était contre une telle attaque.

  Q. Quel est votre avis sur la psychologie et la façon de penser du président américain ?

R. Je pense qu’il est ivre de pouvoir.

 Q. [1] Y a-t-il dans l’entourage du président américain des conseillers qui sont contre une attaque de l’Iraq ? [2] Le président est-il ouvert au langage de la raison ? [3] Est-il capable de tenir compte des avertissements ?

R. [1] Oui. [2] Il semble que ce ne soit pas le cas. [3] Oui, mais je pense qu’il faudra une grande force de persuasion pour lui faire abandonner son obsession de l’Iraq.

 Q. Quel est le point de vue de la Hiérarchie sur la prétendue légalité d’une guerre contre l’Iraq et sur les intentions du gouvernement américain de provoquer un « changement de régime » en Iraq ?

R. La Hiérarchie considère tout ceci comme parfaitement illégitime et comme le résultat de l’obsession du président américain envers l’Iraq et Saddam Hussein.

 Q. [1] Quelles seraient les conséquences d’un renversement de Saddam Hussein ? [2] Présente-t-il réellement une menace pour la sécurité des Etats-Unis ?

R. [1] Ce serait un renversement très sanglant. A-t-on demandé l’approbation du peuple iraqien ? [2] Non, pas du tout. L’antagonisme est dans l’esprit du président américain.

 Q. Vous-même, ou votre Maître, savez-vous pourquoi apparemment il existe actuellement à l’échelle mondiale si peu de manifestations de masse contre une guerre entre les Etats-Unis et l’Iraq ?

R. Les gens ont été conditionnés depuis la guerre du golfe à considérer l’Iraq comme un régime terroriste qui menace la sécurité du reste du monde. Ceci est en partie vrai pour les voisins de l’Iraq, mais cela ne donne nullement aux Etats-Unis le droit de se comporter en gendarme. Les Etats-Unis sont le pays qui fabrique le plus d’armes de destruction massive. Le reste du monde devrait-il pour autant les attaquer ?

 Q.[1] Lorsque le gouvernement Sharon déclare qu’il répondra en employant toute sa force s’il est attaqué par l’Iraq, que veut-il dire exactement? [2] Et quelles en seraient les conséquences ?

R. [1] Sharon n’est pas explicite mais il doit vouloir dire qu’il répondrait à une attaque iraqienne avec des armes nucléaires si nécessaire. [2] Désastreuses.

 Q. Qu’est-il arrivé à Tony Blair ? Le pouvoir l’a-t-il corrompu ?

R. Je crois qu’il est perplexe et ne sait quoi faire – adopter le point de vue américain ou le point de vue européen sur la question iraqienne. 

 Q. Il existe en Grande-Bretagne un débat public limité sur la possibilité morale, légale et matérielle d’entrer en guerre contre l’Iraq. Existe-t-il au moins des débats à huis clos, ou dans les cabinets ministériels, ou dans les corridors du pouvoir à travers le monde ?

R. Oui, dans une certaine mesure. L’ennui, c’est que, sous le régime de Saddam Hussein, l’Iraq s’est montré dangereux pour ses voisins (pas depuis une décennie cependant) et on trouve en général difficile de lui faire confiance.

 Q. [1]On a dit que le terroriste palestinien Abou Nidal s’était suicidé. Est-ce exact ? [2]Pourriez-vous indiquer sa structure de rayons et son niveau d’évolution ?

R. [1] Non, il a été assassiné. [2] Âme : 6, personnalité : 3 (7), corps mental : 6(6), corps astral : 6(6), corps physique : 7(3). Niveau d’évolution : 0,75.

Q. Des inondations dévastent actuellement de vastes régions du monde ; par contre, dans certaines régions des Etats-Unis, il n’a pas plu depuis quatre ans. Pour quelle raison ? Et quelle leçon devrions-nous en tirer ? Quels messages les gens devraient-ils adresser à leurs hommes politiques ?

R. Les conditions climatiques chaotiques sont le résultat direct des tensions sans précédent et de la peur qui règnent dans le monde depuis le 11 septembre 2001, et de l’attaque brutale menée par Israël à l’encontre des Palestiniens au nom d’une « guerre contre le terrorisme ».

Les pensées et les actions négatives de l’humanité créent un déséquilibre qui affecte directement les évolutions déviques ou angéliques responsables du maintien des conditions climatiques. Lorsque nous retrouverons notre équilibre, ces forces retrouveront également le leur.

Partage international, octobre 2002

 




Tournée de Benjamin Creme au Japon

par Michiko Ishikawa

 

La tournée 2002 de Benjamin Creme au Japon a connu une affluence record. Le 11 mai, 1500 personnes se sont rendues dans la salle municipale d’Hibiya, à Tokyo, pour assister à la conférence sur l’émergence de Maitreya et des Maîtres de Sagesse. Depuis que Benjamin Creme a entamé ses tournées mondiales il y a vingt-sept ans, jamais le public n’avait été aussi nombreux. Il était composé principalement de nouveaux venus où dominaient la jeune génération et une majorité de femmes. Tous se sont montrés très attentifs et la plupart sont restés jusqu’à la fin de la conférence, qui a duré plus de quatre heures. Des centaines de questions ont été posées pendant la session de questions-réponses.

 

La conférence d’Osaka a attiré environ 750 personnes, davantage que l’année dernière, et Fukuoaka, une ville de province plus petite, environ 350.

 

Le public fut particulièrement intéressé par une carte de voeux représentant l’image miraculeuse de la main de Maitreya. Au cours de sa conférence, Benjamin Creme fit une brève allusion à cette « main » et à la manière de l’utiliser pour invoquer l’aide et les énergies de guérison de Maitreya [voir à ce sujet Partage international, novembre 2001 et avril 2002]. Les 1000 exemplaires de la carte, proposés dans le hall pour une somme modique, furent achetés dans les dix premières minutes de l’entracte. Cinq cents cartes supplémentaires furent apportées à la rencontre de méditation de transmission qui eut lieu le lendemain. Ayant entendu parler de ce succès sans précédent, le groupe d’Osaka apporta 1500 cartes à la conférence d’Osaka et à la fin de la soirée il n’en restait plus.

 

A Tokyo, environ 550 personnes ont participé à la méditation de transmission , et pour 250 d’entre elles c’était la première fois. On peut imaginer le pouvoir et l’intensité des énergies transmises par 550 personnes. Quand la séance s’est terminée, à 19 h 30, presque tous les nouveaux participants étaient encore présents.

 

Maitreya, le Maître de Tokyo et le Maître Jésus se sont une fois de plus manifestés aux bénévoles du groupe, sous des apparences variées, à l’occasion des conférences de Tokyo et d’Osaka, où ils ont acheté livres et vidéos. Souvent, des bénévoles photographient les tables de présentations d’ouvrages et de documentation à l’entrée des salles de conférences. Deux photos extraordinaires nous ont été adressées, l’une prise à la conférence de Tokyo et l’autre à celle d’Osaka.

 

Pour les yeux d’artiste de Benjamin Creme, elles présentent certaines caractéristiques de la peinture japonaise. Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que c’était le Maître de Tokyo qui avait donné intentionnellement cet aspect aux photos. Il a révélé que le Maître de Tokyo avait été  autrefois un artiste et qu’il avait modifié l’aspect des deux photos prises à Tokyo et Osaka, sachant que Benjamin Creme en reconnaîtrait immédiatement les qualités artistiques.

 

La tournée s’est achevée à Shiga, par une rencontre des groupes de transmission qui a duré trois jours.

 

Partage international, octobre 2002


 



L'escalade de la dette américaine

« Les Etats-Unis seront pris dans le krach économique mondial, comme l’a prédit Maitreya, aucune nation n’est isolée, aujourd’hui. » [B. Creme, Le Grand Retour]

 

A la fin de l’année 2001, la dette américaine globale, interne et externe, de loin la plus élevée du monde, atteignait 33 000 milliards de dollars.

Au cours des quatre dernières années, la dette américaine a crû au rythme annuel de 2200 milliards de dollars. La dette totale englobe la dette des ménages et des entreprises, de même que la dette du gouvernement fédéral et des États, des comtés et des collectivités locales.

 

Dans les années 1990, pour chaque dollar d’accroissement du PIB, la dette s’est accrue de 3,60 dollars. En 2001, ce chiffre atteignait 4,91 dollars.

 

Selon les calculs de l’Executive Intelligence Review, le service annuel de la dette des Etats-Unis s’élève à environ 5 700 milliards de dollars, soit près de 55 % du PNB américain en 2001.

 

Bien que les Etats-Unis attirent d’immenses quantités de capitaux étrangers et appliquent diverses mesures pour financer leur dette, les sommes impliquées ont augmenté bien au-delà des capacités des structures financières internationales actuelles – d’où le grand risque d’un choc hyperinflationniste qui pourrait mettre en pièce le système monétaire mondial.

 

[Source : Nouvelle Solidarité, France]

 


 

Impasse financière

 

« Comme nous l’avons déjà annoncé (PI décembre 1988), un krach boursier prendra naissance au Japon. Maitreya l’a répété : le krach boursier est inévitable. La fin est proche. C’est une bulle sur le point d’éclater. » [Partage international, juin 1989]

 

« Impasse », « cul-de-sac », « légère récession », « réajustement », tels sont les termes employés par les experts et les commentateurs financiers pour exprimer leur souci commun : l’effondrement des marchés boursiers, et leur crainte, si de vastes régions du monde venaient à être touchées, de voir tout le système s’effondrer. Exprimant le point de vue japonais, The Nikkei Weekly a fait un reportage sur « la débâcle de Wall Street » qui « représente une sérieuse menace pour la reprise japonaise ». Le journal parle également de « l’effondrement du système financier d’Amérique latine qui a commencé en Argentine, et du conflit israélo-palestinien » qui pourrait mener à une crise économique plus grave encore, en freinant l’élan des hommes d’affaires et, bien sûr, en diminuant la confiance des consommateurs. Il envisage aussi la perspective d’une nouvelle crise bancaire.

 

L’économie américaine présente un déficit croissant de liquidités, alors que les finances publiques se détériorent, en raison des dépenses militaires engagées dans la campagne anti-terroriste et de la diminution des recettes fiscales. Tout cela, selon ce journal, s’appelle « un énorme trou budgétaire ». 

 

[Source : The Nikkei Weekly, Japon]


Le livre de Benjamin Creme « Le Grand Retour »

Ce livre de 311 pages est consacré au plus grand événement de l¹Histoire : le retour dans le monde des Maîtres de Sagesse, ces hommes qui ont réalisé pleinement leur potentiel spirituel. Depuis la fin de l’Atlantide, il y a 98 000 ans, ils s’étaient retirés dans les régions les plus reculées de la planète, et ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que leur existence a commencé à être révélée au public, pour le préparer à leur retour.

Les Maîtres reviennent aujourd’hui dans le monde moderne avec à leur tête Maitreya, l¹Instructeur mondial, pour nous conduire hors du marasme actuel, et nous inspirer la création d¹une nouvelle civilisation où régneront la justice et la liberté, et où l’être humain connaîtra un accomplissement sans précédent. Depuis ces dernières années les signes de leur retour se multiplient dans le monde entier, et le lecteur trouvera dans ce livre 8 pages de photographies en couleurs de ces «miracles».

Pour le commander (ou d’autres livres) au Québec (au coût de 19,95 $) imprimez le bon de commande que vous trouverez à http://taraquebec.org/catalog.htm

Pour les internautes européens, vous pouvez vous procurer les livres de Benjamin Creme dans toutes les librairies. En France, les livres sont diffusés par Lux diffusion et en Suisse par Transat.

Il est également possible d'acheter les livres de Benjamin Creme directement en vous adressant chez alapage.com



Le livre de Wayne Peterson, « Rencontres avec les Maîtres de Sagesse » 

C’est à l’issue d’une longue carrière au service du gouvernement américain que Wayne Peterson a commencé à témoigner publiquement de ses expériences avec Maitreya et les Maîtres de Sagesse, confirmant en tout point les informations transmises par Benjamin Creme.

 

Au fil de ses contacts dans les milieux politiques et économiques internationaux, il s’est aperçu que de nombreux responsables de haut niveau travaillaient déjà, dans la plus grande discrétion, sous l’inspiration des Maîtres de Sagesse, pour préparer une transformation complète du monde dans lequel nous vivons.

 

Son récit, largement autobiographique, débute avec l’épisode au cours duquel la Vierge Marie lui est apparu quand il avait à peine quatre ans, et lui a sauvé la vie. Il décrit ensuite avec humour sa carrière diplomatique sur trois continents, qui semble parsemée de signes du destin. Puis la manière dont il a découvert le message de Benjamin Creme, qui devait amorcer une nouvelle phase de son existence.

 

Cet ouvrage, rempli d’anecdotes, est rédigé dans un style très différent de celui de Benjamin Creme. Tout en présentant l’essentiel de l’Émergence, l’auteur a délibérément évité une terminologie trop ésotérique pour toucher, par un récit simple et vivant, le public le plus large possible. Ce livre peut donc fournir une bonne introduction à l’œuvre de Benjamin Creme.

 

Parmi les sujets abordés : les rencontres de l’auteur avec Maitreya, et le sens qu’il leur donne, ainsi que ses expériences avec Saï Baba; comment différentes personnalités de Washington ont été amenées à coopérer avec les Maîtres; les miracles dans le monde et les apparitions de Marie à Medjugorje; l’enseignement sur la réalisation du Soi.

Pour le commander au Québec (au coût de 19,95 $) imprimez le bon de commande que vous trouverez à http://taraquebec.org/catalog.htm

Pour les internautes européens, vous pouvez vous procurer le livre de Wayne Peterson dans toutes les librairies.

Il est également possible d'acheter ce livre directement en vous adressant chez alapage.com

 


 

CALENDRIER DES CONFÉRENCES AU QUÉBEC – AUTOMNE 2002

 

Date

Heure

Lieu

Titre

Vendredi

18 octobre 02

19 h 30

Rivière-du-Loup

Cégep de Rivière-du-Loup, 80, rue Frontenac, salle 145.

Le retour du Christ : une revue de la presse internationale, et leur interprétation par les livres d’Alice A. Bailey et de Benjamin Creme

 

Samedi

19 octobre 02

15 h 00

Rimouski

Cégep de Rimouski, 60, rue de l’Évêché ouest, salle D-114.

Le retour du Christ : une revue de la presse internationale, et leur interprétation par les livres d’Alice A. Bailey et de Benjamin Creme

 

Samedi

19 octobre 02

19 h 30

Matane

Cégep de Matane, 616, rue St-Rédempteur, salle G-214.

 

Le retour du Christ : une revue de la presse internationale, et leur interprétation par les livres d’Alice A. Bailey et de Benjamin Creme

Dimanche

20 octobre 02

15 h 00

Cap-Chat

171, rue Notre-Dame est. Cap-Chat

 

Le retour du Christ : une revue de la presse internationale, et leur interprétation par les livres d’Alice A. Bailey et de Benjamin Creme

Jeudi

24 octobre 02

19 h 30

Montréal

UQAM, 400, rue Ste-Catherine est, Pavillon Hubert-Aquin,

salle A-1750, métro Berri-UQAM .

Et si un Instructeur mondial, un Messie, un Christ ou un Bouddha était présentement parmi nous pour nous aider, maintenant ?

Jeudi

14 novembre 02

19 h 30

Montréal,

Restaurant Le Commensal,

1720, rue St-Denis (coin Ontario)

3ième étage.

La Méditation de Transmis­sion : une méditation de groupe au service de l’humanité. Introduction théorique et courte pratique de cette méditation de groupe

 

Jeudi

12 décembre 02

19 h 30

Montréal,

Restaurant Le Commensal,

1720, rue St-Denis (coin Ontario)

3ième étage.

Et si un Instructeur mondial, un Messie, un Christ ou un Bouddha était présentement parmi nous pour nous aider, maintenant ?


 


 


Contribution financière aux activités du Réseau

Une bonne manière de participer financièrement, sans grever votre budget, est de le faire sous forme de dons mensuels (chèques post­datés). Mais tout don, même minime, sert la cause, qui est de faire connaître Maitreya et son message d’espoir et d’amour.

 

Si vous désirez contribuer financièrement, utilisez le bon de commande que vous trouverez à http://taraquebec.org/catalog.htm joignez-y votre contribution et expédiez le tout au Réseau.

 


 

LISTE DES GROUPES DE MÉDITATION DE TRANSMISSION

DU QUÉBEC ET D’OTTAWA

 

 

Nous joignons ici la liste des groupes de Méditation de Transmission du Québec et d’Ottawa, indiquant la ville où les méditations se tiennent, la ou les journées où elles ont lieu, l'heure où elles débutent, et le numéro de téléphone de la personne responsable. Nous vous invitons à vous joindre à l'un de ces groupes ou à créer votre propre groupe.

  

VILLE/
TOWN

TÉL/
PHONE

JOUR/DAY

HEURE/

TIME

BROSSARD

(450) 465-0750

mercredi (Wednesday)

19:00

(7:00 P.M.)

ÎLES-DE-LA-
MADELEINE

(418) 986-4279

lundi (Monday)

19:30

(7:30 P.M.)

JOLIETTE

Notre-Dame-des-Prairies

(450) 756-2841

mercredi (Wednesday)

19:30

(7:30 P.M.)

JONQUIÈRE

Saguenay

(418) 695-0883

mardi (Tuesday)

19 :30

(7 :30 P.M.)

LAVAL

(450) 622-3050

jeudi (Thursday)

20 :00

(8 :00 P.M.)

LÉVIS

 

(418) 835-2386

mercredi  (Wednesday)

21:00

(9:00. P.M.)

MONTRÉAL

Centre-ville

(514) 284-7678

lundi (Monday)

20 :30

8 :30 P.M.)

MONTRÉAL

Ahuntsic

(514) 384-192 1

mardi (Tuesday)

19:30

(7:30 P.M.)

MONTREAL

Plateau Mont-Royal

(514) 527-6817

mercredi (Wednesday)

20:00

(8:00 P.M.)

MONTREAL

Verdun

(514) 
768-2012

jeudi (Thursday)

20 :00

(8 :00 P.M.)

MONTRÉAL

Côte-des-Neiges

(514) 731-2594

dimanche (Sunday)

15:00 (3:00.P.M.)

OTTAWA

(613) 746-0657

lundi (Monday)

19:00

(7:00 P.M.)

QUÉBEC

(418) 640-1595

mardi (Tuesday)

2 0:00

(8:00. P.M.)

QUÉBEC

(418) 628-6673 (418) 527-4021

pleines lunes (full moons) et tous les deux vendredis

Vous informer

ST-BASILE-LE-GRAND

St-Hilaire

(450) 467-8080

Lundi ou mardi, à venir

(Monday or Thusday)

19:30

(7:30 P.M.)

ST-LAMBERT

(450) 923-3814

lundi (Monday)

19:30

(7:30 P.M.)

STE-AGATHE-
NORD

(819) 326-1088

jeudi (Thursday)

20:00

(8:00 P.M.)

TERREBONNE

(450) 471-1977

pleine lune seulement

(full moon only)

19:30

(7 :30 P.M.)

SHERBROOKE

(819) 569-3416

mardi (Tuesday)

19:30

(7:30 P.M.)

VICTORIAVILLE

Ste-Sophie

(819) 364-3724

jeudi (Thursday)

19:30

(7:30 P.M.)

Pour en savoir plus sur la méditation de transmission: http://taraquebec.org/transmission/tmnamenu.htm

To learn more about transmission meditation: http://www.transmissionmeditation.org/  or http://www.shareintl.org/background/xmission/tm_main.htm 

ATTENTION : Veuillez nous rejoindre si vous êtes d'une région où il n’y a pas de groupe, car nous savons que plusieurs personnes de différentes régions aimeraient créer ou se joindre à un groupe. Votre téléphone pourrait permettre d'en créer un nouveau, peut-être tout près de chez vous.

 

Pour information au Québec : Christian Tremblay (514) 527-6817  (téléphone, répondeur et télécopieur) ou par courriel : tremblc@cam.org

 

Pour les internautes européens qui désirent de l’ information, expédiez un courriel (email) à   transmission@partageinternational.org.

 


 

ABONNEZ-VOUS À La revue

Partage International

 

Vous abonner à la revue Partage International constitue un excellent moyen d'être au courant des dernières nouvelles sur l'Émergence de Maitreya, de lire 10 fois l'an un article du Maître de Benjamin Creme, ainsi que des articles de collaborateurs de la revue portant sur des sujets chers au cœur de Maitreya, comme le partage, la justice, la paix dans le monde.

 

L'abonnement à Partage International est dorénavant de 60 $ canadiens pour les québécois. Cette augmentation est due au fait que la revue en français sera dorénavant une traduction intégrale de la revue en anglais, et du même format. Le prix de revient de chaque revue sera même supérieur au montant demandé en France et au Québec, et le groupe français assumera le déficit (on nous dit que le coût, en fait, doublera pour l'impression de la revue). Le nouveau format débutera avec le numéro de janvier-février 2002. Il n'y aura pas d'ajustement pour les gens dont l'abonnement annuel n'est pas terminé.

  

Nous vous encourageons à vous abonner et à vous réabonner à la revue Partage International.

 

Si vous êtes du Québec et que vous désirez vous y abonner, retournez-nous le bon de commande que vous trouverez à

 http://taraquebec.org/catalog.htm 

 

Pour les internautes européens qui désirent s’y abonner allez à

 http://www.partageinternational.ch/revuepi/piabonne.htm

 

 


 

le Bulletin de nouvelles L'Émergence par courriel (email)

 

Si vous avez des amis(es) qui montrent un intérêt pour les sujets spirituels et qui ont accès à un courrier élec­tronique (email), vous pou­vez leur transmettre ce bulletin par courriel (email), les invitant à le parcourir.

 

Pour recevoir notre bulle­tin de nouvelles  «L'ÉMERGENCE »  par courriel (email) dix fois l’an, allez à

http://taraquebec.org/inscription.htm

 



Réseau Tara Canada (Québec)

C.P. 156, Succursale Ahuntsic
Montréal, (Québec) H3L 3N7

Région de Montréal: Tél. et fax. (514) 384-1921
Extérieur de la région de Montréal (sans frais)  1-877-384-1921

courriel : bulletin@taraquebec.org
Internet : http://taraquebec.org

 

Collaborateurs(trices) au bulletin: 
Andrée Trépanier,  Christian Tremblay,  Martin Payette,  Sébastien Chagnon-Jean,  Dominique Sirois

 


Nous vous souhaitons un automne aux multiples couleurs !

 


Si vous désirez recevoir une version 'texte brut' plutôt qu'une version 'html' (comme celle-ci), envoyez un courriel (email) à bulletin@taraquebec.org le spécifiant

 

Pour vous désabonner allez à

 http://taraquebec.org/inscription.htm

 

Retour au menu des archives des Bulletins de nouvelles